Bonnes Tables

Apicius 07.02.19

imprimer
   

Pour conclure

On savait le petit parc irrésistible, l’hôtel mieux que particulier, bref, ce restaurant parmi les plus spectaculaires de Paris, mais, sans chercher à minimiser une cuisine sûre de ses élégances (langoustines et Tropézienne anisée au caviar golden, perdreau gris jus végétal de betterave en infusion de laurier, soufflé chocolat…), peut-être convient-il surtout de reconnaître un joli sens de la reprise à Mathieu Pacaud et Laurent de Gourcuff. Ces deux-là ont, en effet, su donner un scénario au décor en imaginant ici une petite vie de château, l’idée d’une résidence secondaire en cœur de ville et, lorsque les beaux jours s’en mêleront, le sentiment de prendre repas comme on squatterait une garden-party.

Un plat : œuf de poule, blanc à manger en cappucino de cèpes et truffe blanche d’Alba.

Un vin : bourgogne rouge Marsannay « Les Longeroies », domaine Coillot, 2015.

Une table : toutes celles du premier salon.

Service : soignant l’allure et le beau geste.

La note, SVP ! Menus à 180 et 280 euros. Env. 150-200 euros.

Où et quand ? 20, rue d'Artois, (VIIIe). Tél. : 01 43 80 19 66. 
Fermé samedi au déjeuner et dimanche.

Emmanuel Rubin