Accueil > Bonnes tables > Atelier Rodier (pour conclure)

Bonnes Tables

Atelier Rodier (pour conclure) 28.02.13

imprimer
   

On dit parfois que la discrétion est la première politesse du talent. Il faut croire que ce n’est pas tout à fait faux quand on aborde du côté de cet Atelier Rodier, table de poche où salle et fourneaux se serrent les coudes pour ajouter au charme discret, et où un duo inattendu, l’un colombien l’autre congolais, surprend la saison autour d’une cuisine intimiste (langoustine croustillante, coulis de carotte au cumin, coriandre fraîche – blanquette de veau, émulsion de riz et champignons, soufflé moelleux au chocolat noir et sorbet pommes vertes). L’instant d’une adresse, prière d’aviser le savant quatre mains d’une petite cantate bistronomique.

Un plat : pot-au-feu de suprême de volaille, frois gras et légumes d’hiver.
Un verre : un côte rôtie Bassenon de Cuilleron.
Une table : la 5.
Service : à bonne distance.
La note SVP ! Menus à 18 euros (déj), 37 et 55 euros.
Tous les soirs sauf dim. et lun. Au déjeuner, les jeu. et ven.
Parking : Milton (35, rue Milton).

Emmanuel Rubin