Accueil > Bonnes tables > Le Bon Georges (pour négocier)

Bonnes Tables

Le Bon Georges (pour négocier) 31.07.14

imprimer
   

Il faut parfois se méfier de ces bistrots qui rétropédalent la nostalgie et planquent, derrière le sépia de leur devanture, les petits arrangements d’une cuisine de basse gauloiserie. On y a ce sentiment d’avaler des cartes postales. Cette fois pourtant, du côté de ce IXe des théâtres, la belle gueule début de siècle accompagne une assiette pétillante, cambrée au bon endroit, fraîche dans le classique, le canaille, le plat de confort et le régime viandard (compotée de lapin, jus d’herbes, l’œuf poché et sa blanquette de légumes, riz au lait…).

Un plat : sans discuter, le tartare aux deux bœufs taillé au couteau dans une chair de chez Polmard. 
Un vin : vosne-romanée Les Petits Monts 2011.
Une table : côté banquette.
Service : bonne cadence.
La note, SVP ! À la carte, env. 40 euros. Menu à 19 euros (déj).
Parking : City Services (9, rue ND-de-Lorette, IXe).

Emmanuel Rubin