Accueil > Bonnes tables > Papillon (pour négocier)

Bonnes Tables

Papillon (pour négocier) 03.03.16

imprimer
   

C’est l’adresse qui agite la mondaine parisienne et foodeuse. Pas tant pour son décor d’un cool conformisme que pour son premier rôle, Christophe Saintagne, précoce chef triple étoilé au Meurice et désormais donc seul en piste, avec ce talent encore un peu tendre à se lâcher. Les assiettes sont certes bordées, disposent sans faille l’oeuf miroirtruffe noire-pancetta et les saint-jacques à cru-champignons de Paris-poutargue, mais on attend encore le jeu, le frémissement, la signature que présage, au dernier acte, la variation inattendue d’un gâteau chocolat, simulant un biscuit « raté-pas raté » ébouriffant de texture (brûlé, moelleux, coulant), diverti d’une crème épicée et de pousses de salade.


Un plat : l’épaule d’agneau fumée au foin et fregola sarde.
Un vin : un blanc, Anjou sec.
Une table : la n° 9.
Service : pétillant.
La note, SVP ! À la carte, env. 50-60 euros.
Menus à 28 et 36 euros (déj).
Où et quand ? 8 rue Meissonier, Paris (XVIIe).
Tél. : 01 56 79 81 88. Fermé samedi et dimanche.
Parking : Indigo Wagram (103 rue Jouffroy-d’Abbans).
Emmanuel Rubin