Bonnes Tables

LA GENTIANE 04.10.16

imprimer
   

Surgie au printemps dernier dans une de ces rues où Montparnasse joue encore au village, ce repaire s’y entend à jouer les auberges urbaines. On y a le sentiment de se trouver refuge dans une Auvergne des reliefs avec le décor ramassé dans son rustique, le service au sourire sans feinte et cette cuisine de gueule et de chauffe, superbe à relancer le mijoté. Pièce maîtresse de la carte, livré en soupière, un pot-au-feu véloce, charpenté, gai comme un feu de cheminée, disposant la trilogie bovine (paleron, gîte, plats de côtes), l’os à moelle caressant, la partition légumière bien dans son hiver et le frisson d’un bouillon corsé. En prime, double volée de moutarde (raifort, fleur de sel) et public de belle Rive Gauche, pétri de talent à réinventer la truculence.

Un plat : carpaccio de poitrine de cochon, beaufort, cébette.

Un vin : petit côtes du rhône en pichet.

Une table : la 2.

Service : d’un jarret véloce et ravi de vous voir.

La note, SVP ! Env. 40-50e. Menus à 17 et 19e (déj).

Où et quand ? 4 rue Stanislas, Paris VIe. Tél. : 01 45 48 11 39. Tlj. sf sam. et dim.

Parking : Rennes Montparnasse (22 rue Notre-Dame-des-Champs).

Emmanuel Rubin