Bonnes Tables

Bambou 05.12.16

imprimer
   

Pour négocier

Belle machine à épater le convive comme Paris n’en sortait plus depuis dix ans en osant les largesses de décor du côté de ce Sentier en pleine gentrification. Douze mois plus tôt, il y avait encore là une fabrique à textile métamorphosée en opulence, lâchant comme un long travelling, bar, salle, cuisine et, au sous-sol, billard et fumoir large comme l’opiumerie d’Il était une fois en Amérique. C’est d’ailleurs ça l’idée : Paris dans ses fantasmes extrême-orientaux avec une cuisine thaï pour accompagner. Un très bon chef surveille (Antonin Bonnet) et les raviolis d’épinards sauce curry jaune, le poulet sauté aux noix de cajou et piments séchés assurent d’un exotisme souple, plus frissonnant que percutant. Des plats moitié city, moitié Siam.

Un plat : le pad thaï (mélange de nouilles sautées et de crevettes).

Un vin : pour une fois, plutôt un cocktail.

Une table : la cour-terrasse chauffée.

Service : d’un svelte sex-appeal.

La note, SVP ! Entre 30 et 50 euros.

Où et quand ? 23 rue des Jeûneurs, Paris (IIe). 
Tél. : 01 40 28 98 30. Fermé samedi et dimanche.

Voiturier.

Emmanuel Rubin