Accueil > Bonnes tables > La Scène (pour conclure)

Bonnes Tables

La Scène (pour conclure) 30.06.13

imprimer
   

Après deux ans de lifting, le Prince de Galles retrouve l’élite hôtelière.
Passer le bar, les marbres, les suites, le pli de pantalon des portiers, on croise enfin une table d’envergure où la salle reprend et prolonge les motifs post Art Déco du palace. Un climat sophistiqué mais rieur, d’une saine énergie circulant autour d’une cuisine ouverte et centrale. Et dans la cuisine ? Stéphanie Le Quellec, ex-George V, ex-Top Chef, rare femme à pareille hauteur, déjà sûre de son style et de son rythme. Voilà des compositions en ligne classique taquinées de contre-pied contemporain. C’est serein et zélé, racé sans être ramenard, citadin mais plein de bon sens gourmand : huîtres perle Impératrice au thé vert matcha et févettes, foie gras rôti rhubarbe-menthe-bergamote, rouget en suc de bouillabaisse et vichyssoise… Desserts, service et addition suivent l’élan.

Un plat : homard bleu, petits pois à la française et espuma de jambon ibérique.
Un verre : laissez-vous guider par une sommellerie pleine de repartie.
Une table : celles du patio.
Service : d’une élégance sport.
La note SVP ! Épatant menu à 60 euros (déj). Carte, entre 90 et 150 euros.
Parking : Voiturier.

Emmanuel Rubin