Bonnes Tables

Noto 21.07.17

imprimer
   

Pour conclure

Même loin de ses soirs, même sans concert, Pleyel infuse, instille, impose, hypnose. Moins une salle qu’une sensation. Un hors-le-monde où l’on ne sait plus très bien le temps qui passe. Pleyel de scène en coulisses, d’Art Déco en plafonds hauts et, depuis peu, à l’étage, l’insoupçonné d’une table au miroir de son décor en marbres et velours. Le chic relève le menton, l’espace fait sentiment et l’assiette assure le vibrato, pertinente à glisser des soleils sudistes dans ce climat Pullman (caponata d’aubergines rôties et citron confit, ravioles de ricotta et velouté d’asperges, poisson couscous-bouillon). La plupart du temps, lorsqu’une table croise une salle de spectacle, ces deux-là ne s’accordent pas. Trop de cabotinage entre les deux scènes. Noto prouve enfin le contraire.

Un plat : volaille en deux cuissons, foie gras poêlé, raisins et céréales torréfiés.

Un vin : sancerre blanc de chez Pascal Jolivet.

Une table : la banquette en alcôve.

Service : De belle connivence.

La note, SVP ! Menus (déj) à 37 et 45 euros, carte entre 50 et 80 euros.

Où et quand ? 252 bis rue du Faubourg Saint-Honoré (VIIIe).
Tél. : 01 86 95 96 60.
Fermé samedi (déj) et dimanche.

Parking : Voiturier.