Accueil > actus > L’ETI Abéo, soutenue par CM-CIC, lance son IPO

Actus

L’ETI Abéo, soutenue par CM-CIC, lance son IPO 23.09.16

D’ici 2020, Abéo vise un doublement de son chiffre d’affaires à plus de 300 millions d’euros, contre 148 millions d’euros actuellement
© D.R.
imprimer
   

Le fabricant d’équipement de sports et de loisirs Abéo, appuyé par CM-CIC, lance son introduction en bourse sur le compartiment C d’Euronext Paris, avec pour objectif la levée de 20M€. Une opération rare pour une ETI de 1000 employés et réalisant 148 millions d’euros de chiffres d’affaires. Pré-IPO, CM-CIC Investissement détient 23,3% du capital d’Abéo, une part qui devrait baisser à 19,4% post-IPO, sur la base du prix médian de la fourchette de prix. CM-CIC s’est engagé à conserver ses actions sur les  6 prochains mois. En cas d’exercice intégral de la clause d’extension et de l’option de surallocation, la somme récoltée pourrait atteindre 24,7 millions d’euros. L’opération se déroulera jusqu’au 5 octobre, avec une fixation du prix intervenant le 6. Le prix oscillera entre 15,95 et 21,55 euros par action, ce qui représenterait une capitalisation de 120 millions d’euros.

Via cette opération, Abéo souhaite accélérer sa stratégie de développement international et se renforcer sur le marché du sport et des loisirs (« sportainment »). Le groupe souligne l’important potentiel de l’Asie du Sud-Est, et particulièrement de la Chine, où des politiques de santé publique promouvant le sport sont mises en place et où émerge une classe moyenne s’y montrant sensible. Trois acquisitions devraient intervenir d’ici fin 2016 pour un chiffre d’affaires cumulé d’environ 20 millions d’euros : deux en Europe et une en Asie. D’ici 2020, Abéo vise un doublement de son chiffre d’affaires à plus de 300 millions d’euros, contre 148 millions d’euros actuellement (66% hors de France), avec un objectif de croissance organique de plus de 7% par an et de croissance externe de plus de 12% par an.

Créé en 1955, à Rioz en Haute-Saône, Abéo compte près de 1 000 collaborateurs, dont 600 à l’étranger, et affiche une marge brute de 57% et une rentabilité opérationnelle de 8,4%. Le groupe fabrique de nombreux équipements de sports auprès de clients professionnels: agrès et tapis de gymnastique, équipements de sports collectifs, murs d’escalade, aménagement de vestiaires. Il a notamment fourni lors des Jeux olympiques de Rio les équipements de gymnastique, les panneaux de basket et les estrades de compétition.

SuperReturn CFO/COO - site
7