Accueil > Bonnes tables > La Dame de Pic (pour conclure)

Bonnes Tables

La Dame de Pic (pour conclure) 31.01.13

imprimer
   

Le souci avec les stars, fussent-elles culinaires, c’est qu’elles ne s’appar - tiennent plus vraiment. Du coup, il y a comme un petit malentendu avec cette première table parisienne signée Anne Sophie Pic, unique femme trois étoiles à Valence. Certains l’attendent au registre des grands genres, là où l’adresse ne vise qu’une belle énergie citadine. Hors quelques saltos précieux (les bandelettes parfumées que l’on invite à sentir pour décider du choix de son menu), il y a là un chic souple où une spectaculaire cuisine très ouverte sur la salle dispose, au frisson de l’assiette, des compositions caressantes, à mi-pente de la technique et du sensible.

Un plat : berlingots au chèvre frais fumé, champignons des bois et fève tonka.
Un verre : un côte rôtie Bassenon de Cuilleron.
Une table : la 20.
Service : bien dans l’élan !
La note SVP ! Menus à 49 euros (déj), 59, 100 et 120 euros.
Fermé dimanche.
Parking : Voiturier.

Emmanuel Rubin