Accueil > Bonnes tables > La Pascade (pour négocier)

Bonnes Tables

La Pascade (pour négocier) 28.02.13

imprimer
   

Chef affûté de la nouvelle scène culinaire, propice à soigner des saveurs impressionistes du côté de son Saquana à Honfleur, Alexandre Bourdas s’offre une récréation parisienne avec cette table d’hôte d’un rustique chic où il compose, autour d’un régal d’enfance, la pascade, manière de grosse crêpe soufflée venue du Rouergue. De ce simple mélange d’oeuf et de farine que la cuisson module en moelleux ou croustillant, Bourdas s’amuse à des garnitures finaudes et variations sensibles en mode salé (très végétal à base de racine persil, iodé à la queue de lotte et émulsion d’agrumes) ou sucré (aux gros pruneaux confits). Délicieusement distrayant !

Un plat : pascade effiloché de cabillaud, crème de brocolis, hollandaise, passion et daikon.
Un vin : belle sélection au verre, dont un sémillant Arbois de chez Tissot.
Une table : la table d’hôte centrale.
Service : bon pied, bon oeil.
La note, SVP ! Env. 25-40 euros..
Fermé samedi et dimanche.
Parking : Olympia (7, rue Caumartin, Paris 9e).

Emmanuel Rubin
SuperReturn CFO/COO - site