Accueil > enquetes > Les infrastructures hybrides, une classe d’actifs qui séduit

Dossiers

Les infrastructures hybrides, une classe d’actifs qui séduit 05.05.17

« Les fonds d’infrastructure montent plus haut dans leur
échelle de risques et se positionnent sur des
actifs “infra light”. » Fabrice Scheer, managing director
en M&A, UBS
© D.R.
Data centers, cliniques psychiatriques, laboratoires ou encore services funéraires, certains deals récents réalisés par des fonds d’infrastructure interrogent sur la nature de leurs cibles. Pourquoi un tel appétit sur des actifs historiquement plus prisés par des fonds de private equity ? Quelles conséquences pour les professionnels du LBO ?
Le contenu de cet article est réservé aux abonnés
SuperReturn CFO/COO - site
28